C'est quoi?

 

  Fotolia_18897592_S.jpg

 

 

VOIR LE SOMMAIRE

LIVRE D'OR

 

Présentez les sites éso/spirituels que vous aimez

 

Ma petite bibliothèque

 

Sans aucune prétention, ce blog est simplement le fruit de mon parcours dans l'ésotérisme et la spiritualité.

Mes mots ne sont pas "paroles d'évangiles", à chacun de trouver sa voie. Diverses catégories sont à votre disposition, je vous invite à fouiner pour peut-être y trouver votre bonheur ou des brides d'informations utiles à votre cheminement.

J'essaie selon le temps dont je dispose de répondre aux nombreux mails que je reçois, merci à ceux qui me suivent depuis plusieurs années et aux marques de sympathie que j'ai pu recevoir depuis la création de ce blog.

Si vous désirez faire un partenariat avec Retour Aux Sources, n'hésitez pas à me contacter.

 

Si vous rencontrez des liens brisés ou déplacés, merci de me les indiquer par mail si vous en avez le temps en indiquant le titre de l'article.

Infos sur le blog

  • : 13/07/2007
  • : Dans cet espace je vous propose de vous découvrir, reconnectez-vous à l'Univers, à la Nature. Découvrez ce que sont les énergies qui nous entourent, les entités..
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Suivez le fil!

 

 

Pour visiter mon site pro: cliquez ici.

 

- Voyance éso-spirituelle

- Compatibilité entre deux personnes (que ce soit amour, amical ou professionnel)

- Caractère de l'enfant

 

Topa Voyance est membre d'Equinox Pros.

Phases de lunes



Recommander

Recherche

Textes du blog


 Les informations contenues dans les compilations de recherches appartiennent à leurs auteurs.
Le travail de compilations des informations (résumé, arrangement des informations pour une meilleure compréhension)  est personnel, je vous demande donc si vous les utilisez sur un site, blog ou forum de noter la source, donc l'adresse de ce blog.  Les images appartiennent à leur créateur.



 

Pour les travaux personnels de recherches et les écrits personnels sur ce site :

Licence Creative Commons
Blog retour aux sources de Topa est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage à l'Identique 3.0 non transposé.

Syndication

  • Flux RSS des articles

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Qu'est-ce qu'une porte? On ouvre, ferme, pousse et tire pas mal de portes dans une journée, la porte permet l'accès à un espace privé ou public. De nos jours la porte d'entrée de chez nous est le gardien de notre espace de vie, on la ferme à clef pour être sûr que personne ne vienne nous déranger ou s'introduise sans notre accord.  La porte a donc un rôle de protection, elle délimite le monde extérieur de notre espace privé. On peut décider ou non d'ouvrir sa porte, on devient nous même le gardien quand on décide que telle ou telle personne peut ou ne peut pas pénétrer dans l'espace qui se trouve derrière cette porte. Il y a les portes vitrées par lesquelles même sans autorisation on peut voir à travers et les portes opaques qui ne laissent rien passer de l'intimité. Certaines portes ont un trou pour la clef où il est possible de regarder dedans pour voir ce qu'il se passe à l'intérieur, ces portes-là cachent sans cacher et seuls les curieux ont accès à ce qu'il s'y passe derrière.

Pour avoir accès à nombres de portes, il faut avoir les clefs (la clef ayant symboliquement la possibilité d'ouvrir la voie initiatique ou pas si le détenteur ne décide pas de l'utiliser). Les portes font partie de nos vies, qu'on le veuille ou non, difficile de ne pas en trouver au moins une dans une journée...

 

De tout temps, la porte représente le passage entre deux mondes, entre la connaissance et le mystère, entre la lumière et les ténèbres. Dans toutes les civilisations la porte et le seuil sont considérés comme des espaces sacrés et des rituels entourent leur franchissement. Pour les Anciens, la porte représentait une bouche capable d'ingérer tous les esprits du mal, c'est pourquoi on y suspendait des amulettes, des textes et des prières qui devaient empêcher les puissances nuisibles d'entrer dans l'espace protégé.

Franchir une porte permet de changer de niveau, de milieu, de centre, de vie.

La porte avec son passage (le fait de passer la porte pour entrer dans un lieu) devient l'imminence de l'accès et de la possibilité d'accès à une réalité supérieure.

La porte évoque une idée de transcendance, accessible ou interdite (ouverte ou fermée). Pour les alchimistes et les philosophes (selon dom Pernety) elle a le même symbole que la clef. La porte est la communication de l'outil caché, de l'instrument secret.

Les Anciens assignaient donc des divinités protectrices aux portes.

 

Le danger qui rôde devant la porte se retrouve chez les Mésopotamiens et chez les Grecs, les latins et autres civilisations. Ces croyances sont associées aux esprits qui errent dans le voisinage et devant l'entrée. Ces esprits sont les défunts négligés par les vivants (dans les premières cités les défunts étaient enterrés à la périphérie du seuil de la porte voire en dessous), les vivants doivent honorer les défunts par divers rituels sinon les défunts hantent le monde des vivants. En Mésopotamie, des séances d'exorcisme, des rituels magiques et des sacrifices étaient réalisés sur le seuil, à proximité duquel se tenait un autel. Lorsqu'une maison était construite à Babylone des métaux étaient déposés sous le seuil de la porte d'entrée au moment de la fondation, ces métaux devaient éloigner les mauvais esprits.

 

En Grèce, les portes et les carrefours étaient principalement sous la protection d'Hécate, déesse tricéphale. Des statues d'Hécate ornaient le devant des demeures, c'est elle qu'on évoquait pour se protéger des âmes insatisfaites. Les sacrifices grecs étaient accomplis devant le seuil de la maison ou du temple, sur un autel mais jamais à l'intérieur. Pour les sacrifices domestiques de jeunes animaux étaient offerts et partagés entre les habitants des lieux. Pythagore insistait sur la dangerosité du seuil "Si tu trébuches sur le seuil en sortant, tu dois faire demi-tour." Il faut noter que dans la Grèce antique, les dalles des seuils étaient souvent en bronze.

 

A Rome, il existait une divinité présidant spécialement au seuil: Limentinus (signifie "seuil de la porte" ou "commencement", dieu protecteur des portes, plus particulièrement du seuil et du linteau). La jeune mariée devait accomplir un rite de passage avant d'entrer dans sa nouvelle demeure et cela pour ne pas avoir de soucis avec les esprits et les divinités. Elle devait donc faire une série d'offrandes, ornait le sol avec des bandelettes de laine et de fleurs et graissait d'huile la chambranle de la porte. On portait la mariée pour éviter qu'elle ne trébuche en passant le seuil ou qu'elle ne soit assaillie par des âmes tourmentées. Lors d'une naissance, trois hommes de la maison faisaient une ronde autour de la maison, le premier frappait le seuil avec sa hache, le second tapait le seuil avec un pilon et le troisième nettoyait le seuil avec un balai.

Les Romains vénéraient Janus, dont la fonction était de veiller sur les entrées et les sorties. Janus, dieu latin de l'initiation aux mystères détient les clefs des portes solsticiales (phases ascendante et descendante du cycle annuel, porte des dieux et porte des hommes), ce qui lui permet de donner l'accès aux deux voies dont il est le maître. Des divinités annexes comme Cardea (déesse des gonds, Selon Ovide, elle pouvait ouvrir ce qui était fermé et fermer ce qui est ouvert. Elle est également protectrice des petits enfants qu'elle protège des vampires et des sorcières. Elle est associée au festival Beltaine, date pivot du calendrier. Son culte était très important dans la Rome antique et son arbre consacré était l'aubépine. Cardea n'est autre que la nymphe Carna, après que le dieu Janus lui ait donné le pouvoir d'ouvrir les portes et de protéger les enfants.) et Forculus ( était le dieu protecteur des portes, plus spécialement des battants de portes) avaient la charge importante d'assister Janus dans sa protection des portes.

Les lares sont aussi appelés "génies" et sont des divinités d'origine étrusque. Les Lares sont les fils de Mercure et de Lara et sont entre autre le gardien des portes et des âmes des morts divinisés. Les romains avaient un Lare par foyer auquel ils adressaient chaque matin une prière et réservaient des plats en offrandes. Les lares étaient principalement fêtés, en plus des habituels rituels, le 22 décembre.

 

 

Les portes des temples chinois ont sont souvent protégées par des gardiens féroces: animaux fabuleux, mandala tantriques, gardes armés dans les sociétés secrètes. Le but étant d'interdire l'entrée (le passage) aux forces maléfiques et de protéger l'accès à ceux qui sont dignes de traverser la porte. En Chine, l'ouverture et la fermeture alternatives de la porte représentent le rythme de l'univers, l'alternance du ying et du yang, le rythme respiratoire. Les taoïstes voient la fermeture d'une porte comme la rétention du souffle et l'annihilation des perceptions sensibles.

 

Les dômes sont aussi souvent considérés comme des portes, ils représentent le passage de la terre au ciel, c'est par le trou du dôme que passe l'Axe du monde, le sommet de la tête est symboliquement associé au trou du dôme qui donne accès au Royaume des Cieux (à ce moment vous pensez peut-être aux rituels qu'on peut faire pour se recharger en énergies ou se purifier par les énergies de la Source etc).

Le portail a également le symbolisme de la porte, il permet d'offrir un  enseignement.

 

Les hindous associent la porte au "glouton", la porte devient alors une gueule qui figure le passage de la vie à la mort et de la mort à la délivrance.

 

Dans les traditions juives et chrétiennes, la porte donne accès à "la révélation", les harmonies de l'univers viennent se refléter sur la porte. Des portes de l'Anciens Testament et de l'Apocalypse accueillent le pèlerin et les fidèles. Le Christ est lui-même, de par le mystère de la Rédemption, la porte par laquelle accéder aux Royaumes des Cieux "Je suis la porte, si quelqu'un entre par Moi, il sera sauvé" (Jean 10, 9). Le Christ est la porte de la justice, Psaume 118 (19-10) "Ouvrez-moi les portes de la justice, J'entrerai, je rendrai grâce à Yahvé! C'est ici la porte de Yahvé, les justes entreront". La Vierge est aussi la porte du ciel, dans les litanies de l'Immaculée Conception, l'Eglise donne à la Vierge les épithètes de Porte close d'Ezéchiel, Porte de l'Orient et Porte du Ciel. Marie est parfois représentée par une porte fermée dans l'iconographie médiévale.

Le retour du Christ est annoncé et décrit comme un voyageur qui frappe à la porte. Dans les traditions juives qui attendent à Pâques la libération finale et la venue du Messie, la porte exprime l'attente. On ouvrait les portes du Temple au milieu de la nuit pascale. Le christianisme primitif, héritier de la tradition, attend également le retour du Christ pendant la nuit pascale et guette les coups que le ressuscité va frapper à la porte du monde.

Les portes de la mort, des enfers ou du séjour des morts, symbolisent le pouvoir redoutable de cet abîme dont on ne peut plus sortir mais dont le Christ se proclame vainqueur car il en détient les clés.

 

Le gardien de la porte protège l'entrée et le symbolisme de cela relève de l'initiation, interprétée comme le franchissement de la porte. On peut noter ici que la création de familier était et est toujours d'usage de nos jours pour la protection et la surveillance des portes d'entrée d'une maison ou d'un endroit sacré. Il faut aussi ajouter que le "gardien du seuil" est aussi celui qu'on nomme le mental, celui qui nous juge et qui créer des barrières avec ce qui ne nous est pas encore accessible de par notre compréhension, mais en ce sens, le gardien du seuil empêche de laisser passer "la connaissance" et nous empêche (ou pas, c'est selon chacun) d'avoir accès justement à l'initiation.

 

 

 

Bibliographie: Dictionnaire des Symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant, Fiche Histoire générale n° 28b de la revue Religions et Histoire n° 40, wikipédia.


Licence Creative Commons
Symbolisme de la porte de Topa est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.0 France.

Vendredi 28 octobre 5 28 /10 /Oct 08:33
- Publié dans : Symbolisme et autres - Par topa - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés